Les fougères - Filicineae

L’apparition de nos fougères cultivées encore aujourd’hui en appartement ou dans les jardins remonte à 400 millions d’années, à l’ère primaire.

Au Carbonifère, il y a 250 millions d’années, d’épaisses forêts d’immenses fougères, de plants de lycopodes et de prêles se sont propagées sur toute la Terre.
- Des vestiges de cette flore sont restés sous forme de charbon de terre.

Seules les algues sont plus âgées, on suppose que leur première apparition remonte à la préhistoire, il y a environ 2 milliards d’années, tandis que les mousses sont apparues 100 millions d’années après les fougères.

Les fougères tirent leur effet décoratif uniquement de la forme et de la couleur de leurs feuilles. La plupart des espèces se distinguent surtout par leurs frondes tendres ou coriaces, plus ou moins finement pennées, de couleur vert clair ou foncé, gris argenté, rougeâtre ou même multicolores.

Pour nos appartements, il vaut mieux que les fougères soient des plantes forestières dont le besoin de lumière est moins important en général. Par contre, conformément à leur habitat d’origine ombragé, une humidité élevée de l’atmosphère est bénéfique - voire nécessaire - à leur croissance.

Attention : beaucoup de fougères sont sensibles aux produits phytosanitaires !


Articles publiés dans cette rubrique

Aspidie - Fougère Houx

Une des fougères les plus robustes à cultiver en intérieur.

Ptéride

Cette fougère n’est pas trop exigeante quant à l’humidité, de sorte qu’une atmosphère d’appartement normale lui conviendra parfaitement.

Fougère Scolopendre

Phyllitis est une fougère qui se cultive également au jardin, en pleine terre.