La rocaille

Il est tout à fait possible d’installer une belle rocaille dans un jardin moyen et même sur une toute petite surface.
- L’emplacement doit être ensoleillé, voire très ensoleillé.
- Une rocaille ne saurait en aucun cas être un tas de terre, parsemé de rochers jetés au hasard. Encore moins si les pierres sont de superbes moellons bien taillés. Croire qu’une telle rocaille est réussie est encore répandu. Le tas de terre persillé de cailloux rappelle deux modèles : la forme "tombe du chien" et la forme "pudding aux amandes". Ces images sont peut-être sévères mais néanmoins assez justes.
- Par ailleurs, l’erreur à éviter, même dans une rocaille bien construite, consiste à implanter des végétaux par trop horticoles : trois tulipes à fleurs doubles suffisent à rompre le charme d’une belle rocaille. A éviter aussi : les pensées géantes, les oeillets d’Inde et autres sauges rouges façon papier crépon...

Le muret fleuri est du plus bel effet, si on n’a ni la place ni les moyens techniques de construire une rocaille.


Articles publiés dans cette rubrique

Les plantes de rocaille

Quelques exemples de plantes adaptées à la rocaille.

Le muret fleuri

Muret en pierres sèches garni de fleurs.

L’installation des pierres

La rocaille est faite de rochers plus ou moins artificiels et plantée de végétaux plus ou moins importants.