Plantes aromatiques, condimentaires & médicinales.

Dans nos jardins, nous avons des fleurs, des arbres, des légumes...
dont certaines ont des vertus médicinales insoupçonnées.

Une armée de mauvaises herbes envahit les massifs de fleurs et les carrés de légumes dès que nous les laissons seuls pendant les vacances. Rassurez-vous, elles ne sont pas toutes inutiles.

Certaines partent en cuisine, d’autres peuvent nous soulager de petits maux bien embêtants.

Le persil, le cerfeuil et le basilic sont annuels, les autre plantes aromatiques ou condimentaires sont vivaces et doivent être cultivées de façon à ne pas gêner les autres travaux du potager. Elles n’occupent pas une grande surface et peuvent utiliser avantageusement la place perdue : bordures d’allées, angles.


Articles publiés dans cette rubrique

Lierre

Le lierre est une liane, pour se tenir érigé, il doit s’appuyer sur une autre plante ou support quelconque ; la feuille de lierre, lobée, passe pour l’emblème de la fidélité.
Plus que toutes les autres parties du lierre, les fruits sont toxiques, en raison de la présence de divers glucosides, qui (...)

Plantain

Le plantain appartient à la flore spontanée des prés et des terrains incultes ; à première vue, le plantain semble être une simple mauvaise herbe, tout au plus capable de servir de fourrage à certains animaux.
Mais en réalité les plantains ( car le genre Plantago comprend plusieurs espèces ) sont des (...)

Coquelicot

Quand un bouton de coquelicot s’entrouvre, il laisse voir des pétales fins comme du vélin, très colorés, finement repliés comme un mouchoir de soie qu’un prestidigitateur extrait de son haut-de-forme.
Les sépales du calice sont fugaces ; les pétales se distendent rapidement, puis ils tombent en (...)

Chélidoine - Herbe à verrues

La chélidoine fut l’une des plantes les plus célèbres de la phytothérapie ancienne.
De nos jours, la médecine populaire use encore de cette plante.
On rencontre la chélidoine dans les endroits boisés, dans les haies proches des habitations, le long des cours d’eau, des plaines aux montagnes, mais on (...)

Camomille romaine

Cette petite plante croît dans le bassin méditerranéen, sur les murs et dans les décombres. La matricaire, ainsi que la camomille, qui appartient au genre matricaria, constitue, de par ses propriétés médicinales, un remède contre les affections spécifiquement féminines.
Les capitules de la matricaire (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique