EPIDENDRUM

Epidendrum

encyclia

Ce sont des plantes qui prospèrent dans des endroits très divers : épiphytes (sur les arbres) – lithophytes (sur les pierres ou les rochers) – terrestres ; depuis le Sud-Est des États-Unis jusqu’au Mexique et toute l’Amérique tropicale.

epidendrum

En général les Epidendrum se présentent sous forme de cannes avec des feuilles alternées sur les côtés. Toutes les tailles sont possibles, de celle d’un dé à coudre comme l’Epidendrum miserum à 2 mètres voire plus, avec l’Epidendrum cristatum . Certaines ont cependant des pseudo-bulbes d’où poussent 2 à 3 feuilles( genre Encyclia).
Les Epidendrum occupent une telle diversité d’habitats, qu’il est difficile de donner des conseils de culture standards. Cependant quelques grandes lignes peuvent être données, que chacun pourra ensuite moduler selon les espèces en culture.

epidendrum criniferum

La fleur est d’un aspect plutôt fin, les pétales et les sépales sont très souvent semblables de forme et de couleur.
Par contre, la colonne, tubulaire et fine, est soudée au labelle, qui lui, peut beaucoup varier et, en faisant contraste avec les autres pièces florales, donne toute l’originalité de l’ensemble.

epidendrum ferrugineum

La plupart des espèces couramment cultivées sont originaires de climat tempéré à chaud.
- Le jour, toutes supporteront des températures moyennes autour de 20°C. En été, à condition d’augmenter l’ombrage, la ventilation et l’arrosage, les plantes se porteront bien jusqu’à 30/35°C ;
- Le genre Encyclia, à pseudo-bulbe, sera plus à l’aise dans un environnement plus tempéré froid.
- Pour leur faire passer un bon été, il est préférable de les sortir au jardin à l’ombre.
- Une température nocturne de 13°C est favorable aux plantes originaires des régions tempérées, celles de régions plus chaudes apprécieront d’avoir 15°C.

epidendrum_parkinsonium

En sachant que les Epidendrum sont des cousins des Cattleya et des Dendrobium, ont aurait tendance à leur donner beaucoup de lumière. En fait, s’ils aiment effectivement un environnement lumineux, il ne leur faut pas la pleine lumière (à quelques exceptions près), et ils arrivent même à prospérer avec les Phalaenopsis.
- Un feuillage qui rougit indique que la lumière est excessive. Par contre, une floraison absente ou peu abondante peut être le signe du contraire.

epidendrum peperomia

Les Epidendrum aiment une bonne humidité ambiante mais ceci ne les empêche pas de bien s’adapter à la culture en intérieur, il suffit pour cela de les vaporiser le plus souvent possible, ou de les installer sur un plateau avec des billes d’argile ou de cailloux trempant dans l’eau (en évitant bien sur que les plantes elles même trempent, ce qui les amènerait à une mort certaine), l’eau s’évaporant assure ainsi une humidité ambiante suffisante.

epidendrum

Durant la saison froide, un arrosage par semaine est suffisant, en ayant soin de laisser un peu sécher le compost entre chaque arrosage.
- Augmenter les arrosages selon la chaleur, cela peut aller jusqu’à trois ou quatre fois par semaine en été, en période de canicule.
- Le rempotage se fait au printemps, dans de petits pots, le dendrobium préfère être à l’étroit, dans un substrat pour orchidées.
- Donner de l’engrais dilué pour orchidées en période de croissance, en arrosage ou en pulvérisation.

coccinelle


Commentaires