Frangipanier

Plumeria

Le frangipanier est originaire d’Amérique Centrale et du Sud.
Le nom botanique vient de Charles Plumier, moine français qui l’a introduit en Europe au XIIe siècle.

Le nom commun frangipanier vient de celui d’un marquis italien, Frangipani, qui avait créé un parfum à base de plumeria.

Plumeria alba

Le Frangipanier est un arbre à feuillage caduc, d’une hauteur de 8m, très ramifié.
- En pot, sa hauteur dépasse rarement 2,50m ; c’est un arbuste bien ramifié, portant ses feuilles épaisses, allongées et acuminées à l’extrémité des rameaux. Elles présentent une forte nervure centrale et des veinures très marquées.
- C’est une plante exotique cultivée pour sa magnifique floraison estivale, très parfumée.

  • Fleur des tropiques, Plumeria rubra, le frangipanier à fleurs rouges.
  • Fleur des temples, Plumeria alba, à fleurs blanches et jaunes au centre.

Les fleurs apparaissent sur des sujets âgés de 4 ou 5 ans, réunies en bouquets à l’extrémité des rameaux. Un bouquet peut faire 25cm de diamètre et avoir jusqu’à 100 fleurs. La floraison s’échelonne de mars à octobre.
Zone 10-11

Frangipanier pudique, (Plumeria pudica Jacq) ou Bouquet de la mariée, à fleurs blanc pur et jaune pâle au centre, très peu parfumée.

Plumeria pudica Jacq est un arbuste au port dressé pouvant atteindre une hauteur de 4 m mais ne dépasse pas 2 m en pot. Son tronc se ramifie dès la base en de multiples branches qui forment une couronne dense et légèrement évasée.
Les feuilles alternes, presque sessiles forment des touffes aux extrémités des rameaux. Le limbe de la feuille de Plumeria pudica est complètement différents de toutes les autres espèces de Plumeria, il est spatulé, d’une longueur d’environ 30 cm et une dizaine de cm à l’endroit le plus large, d’un vert foncé brillant, aux nervures saillantes. La marge est entière, ondulée.

plumeria rubra

En pot, le Frangipanier est une excellente plante d’intérieur, de véranda ou de serre. En été, une situation très ensoleillée à l’extérieur favorisera une belle floraison. Si la plante manque de soleil, elle développera un beau feuillage opulent mais les fleurs seront chétives. Il faut prévoir une bonne aération autour de l’arbuste, éviter les atmosphères confinées pour le maintenir en bonne santé et sans parasites.

En été, les températures extérieures, en plein soleil, lui conviennent parfaitement. L’hiver, respecter une période de repos de 3 à 4 mois, dans un local hors gel, des températures comprises entre 10 et 15°C lui conviennent parfaitement.

Au printemps, un apport d’engrais riche en phosphate (type engrais tomates) tous les quinze jours favorisera la croissance et la floraison. Le rempotage des jeunes plants se fait au printemps dans un mélange de bon terreau et de sable, bien drainant. Un mélange pour cactus convient également.

Plumeria rubra hybride

- Le principal ennemi du Plumeria est un excès d’eau au niveau des racines, risque de pourriture.
- Les cochenilles farineuses envahissent parfois les plantes, les éliminer à l’aide d’un tampon de coton trempé d’alcool à brûler ou d’alcool modifié. En cas d’attaque sévère, utiliser un insecticide systémique.

Multiplication par bouturage à l’étouffée, à 25°C, au printemps. prélever des boutures de 15 à 20 cm au bout des rameaux.

Les espèces de Plumeria peuvent être propagées facilement à partir de boutures. Les boutures doivent sécher à la base avant de les planter dans un sol bien drainé. Les boutures sont particulièrement sensibles à la pourriture dans le sol humide.

Frangipanier


Commentaires

Navigation