Haricot

Phaseolus vulgaris

La plante est originaire d’Amérique du Sud. Introduite en France au XVIe siècle, les haricots sont devenus les légumes les plus répandus dans les potagers. Les haricots peuvent être classés de plusieurs façons, suivant le mode de culture ou l’usage auquel ils sont destinés : haricots à rames et haricots nains, haricots à écosser, haricots mangetout, haricots beurre à gousse jaune.

On consomme les gousses vertes (filets) ou les graines.

Leurs feuilles vert tendre sont en forme de coeur. Les grappes de fleurs apparaissent à l’aisselle des feuilles. Elles sont blanches, roses ou violettes. Elles produisent des gousses allongées.

Les haricots craignent le froid. Ils se développent quand la température est supérieure à 10° la nuit, semés trop tôt, avant le 15 mai pour la région parisienne, ils poussent mal et donnent de mauvais résultats.

Haricots nains

Assolement
- Culture précédente : tous les légumes racines. Culture suivante : tous les légumes feuillus.

Culture
- Semer en terrain frais, léger, de préférence peu calcaire, à partir du 15 mai. Ne pas enterrer la graine trop profondément : 2 à 3 cm suffisent. Recouvrir de terre fine et sèche. Pour les haricots à rames, les rames se plantent à l’extérieur des poquets.

Haricots en fleurs

  • Dates des semis, si l’on tient compte qu’il faut
    - 65 à 70 jours pour obtenir des haricots en filets,
    - 70 à 80 jours pour obtenir des mangetout,
    - 100 jours pour obtenir des haricots frais,
    - 120 jours pour obtenir des haricots secs
    - on peut échelonner les semis à partir du 15 mai,
    - pour les verts, jusqu’au 1er août,
    - pour les mangetout, jusqu’au 20 juillet,
    - pour les frais, jusqu’au 1er juillet,
    - pour les secs, ne pas dépasser le 15 juin.

Épandre un engrais azoté dès la levée. Biner dès la levée et une fois ensuite. Butter avant la floraison. Arroser si nécessaire.

Semis en poquet

Tour de main
- En terre légère, semer de préférence en lignes distantes de 50 cm. Placer grain par grain dans le sillon à 7 cm d’écartement.
- En terre lourde et humide, semer de préférence en poquets (6 à 7 graines par poquet). Il est ainsi possible d’aérer la terre autour de chaque touffe avec la binette.
- En cas de sécheresse, semer en poquets et arroser abondamment chaque poquet après y avoir déposé les graines, mais recouvrir avec de la terre sèche : on évite ainsi un durcissement de la terre qui gênerait les pousses.
- Pour les haricots à rames, ne pas accoler plus de deux lignes par planche, afin de laisser pénétrer l’air et la lumière. Semis en poquets exclusivement.
- Mettre à tremper les graines dans l’eau 6 à 12 heures avant leur mise en terre.

Récolte de haricots mangetout

Récolte
- Les haricots à consommer en filets doivent être cueillis jeunes. Quand la récolte commence, il faut entre-cueillir presque tous les jours. Si on laisse vieillir les gousses, elles deviennent dures avec fils ou parchemin. Les haricots mangetout sans fils n’ont pas cet inconvénient mais sont moins appréciés.

La valeur nutritive des haricots est très élevée et peut même être comparée à celle de la viande : les haricots secs contiennent 23 à 25% de protéines, représentées surtout par une globuline, la phaséoline. Ils contiennent aussi 2 à 3% de graisses, 48 à 55% de glucides, et environ 3,4% de sels minéraux : phosphore, magnésium, potassium et calcium ; dans 100 grammes de haricots il y a 900 milligrammes de phytolécythine. Ils ont un pouvoir calorique très élevé : plus de 300 calories pour 100 grammes de haricots.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Haricot