Hibiscus rose de Chine

Hibiscus rosa-sinensis

A proximité de la Méditerranée et dans ses stations les mieux réchauffées, il est palissé contre les façades, s’élevant à 3-4 m de hauteur.
- Cette malvacée qui provient d’Asie, probablement du sud de la Chine, et qui s’est disséminée dans toutes les régions tropicales et subtropicales, compte quelques 250 espèces et témoigne de la réussite des expérimentations horticoles.

l'Hibiscus rosa-sinensis

Aux fleurs doubles, à l’origine, rouges ou roses, l’Hibiscus rosa-sinensis est devenu l’une des plantes de baquet les plus attrayantes. Les fleurs en entonnoir pouvant atteindre 15 cm, les étamines les surplombant largement, se présentent aujourd’hui dans tous les tons de rose, rouge, jaune et orange, même bicolores, qu’elles soient simples ou doubles.
- Zone 9-10résistance jusqu’à -5°C.

Hibiscus rosa-sinensis double

En été l’emplacement doit être éclairé et ensoleillé, mais éviter le plein soleil derrière une vitre ; à l’extérieur, la plante peut être placée toute la journée en plein soleil.
- En hiver, une période de repos dans un endroit éclairé, par des températures variant entre 14 et 16°C, sera bénéfique et aura une influence positive sur la floraison à venir ; mais on peut aussi conserver l’Hibiscus à 20°C, en période de croissance.

l'Hibiscus rosa-sinensis

Arrosage :
- au cours de l’été, arroser suffisamment pour garder un substrat toujours bien humide ; en hiver, surtout dans un lieu froid, n’arroser que très peu ; la sécheresse de la motte entraînera la chute des boutons ; si les températures hivernales sont plus élevées, bassiner souvent.

l'Hibiscus rosa-sinensis

Du printemps à août, fertiliser toutes les semaines avec des engrais pour fleurs ; durant la pause hivernale, ne faire aucun apport d’engrais, et si l’emplacement est chaud, ne fertiliser qu’à l’occasion.

La multiplication se fait par boutures de tête semi-aoûtées, en mai, à 22°C au moins et à l’étouffée.

l'Hibiscus rosa-sinensis

Chaque année il faut étêter les plantules de jeunes hibiscus, et au besoin, également plus tard. On taille les tiges devenues trop grandes pour obtenir un port buissonnant.
- En appartement, l’Hibiscus perd ses boutons si on le change de place (incidence de la lumière).
- Un sol détrempé ou une motte desséchée ainsi que de fortes variations de température et un manque de luminosité entraîneront aussi la chute des boutons.

Hibiscus schizopetalus

Hibiscus schizopetalus
- ou Lanterne japonaise est un arbuste d’une hauteur de 1 à 3m, à feuillage persistant, vert sombre, brillant sur le dessus. Les feuilles sont alternes, ovoïdes elliptiques à marge dentée irrégulièrement.
- Les fleurs apparaissent de l’été à l’automne : au bout d’un long pédoncule, une grande fleur nectarifère, hermaphrodite, pendante, axillaire, solitaire en forme d’entonnoir à 5 pétales récurvés à marge très découpée et frisée avec une très fine et longue colonne d’étamines retombante. Visitée par les papillons et les colibris.
- Cet arbuste est originaire de l’Est de l’Afrique tropicale.
- La culture et l’entretient de la Lanterne japonaise sont identiques à Hibiscus rosa sinensis, moins florifère que cette dernière, mais chaque fleur est une merveille.
- Zone 10-11

Lanterne japonaise


Commentaires