La greffe anglaise

ou greffe-bouture

La greffe anglaise, couramment utilisée pour la vigne et certaines espèces d’arbustes d’ornement, est assez délicate.
- Pour les vignes, on utilise "Vitis riparia" afin d’éviter les attaques de phylloxéra.

Contrairement aux autres greffes, les porte-greffes utilisés ne sont pas enracinés, d’où l’appellation de greffe-bouture. Pour la vigne, on fait les greffes au courant de l’hiver, en janvier, sous abri chauffé de préférence. Les plantes d’ornement sont plutôt greffées au printemps, jusqu’en mai, également sous abri.

La méthode Greffe anglaise simple

- Il en existe deux variantes : la greffe anglaise simple et la greffe anglaise compliquée. Malgré son nom, la seconde technique est plus souvent utilisée, notamment sur la vigne.
- La greffe anglaise simple consiste à tailler le porte-greffe et un greffon de diamètre identique en biseau long et à faire coïncider les deux plaies. On ligature ensuite. Il importe que le sujet soit taillé du bas vers le haut et le greffon en sens inverse, car si les deux parties sont taillées dans le même sens un coude se forme au niveau de l’assemblage.
- Dans cette greffe le greffon ne dispose que d’un seul œil. Ce procédé, qui permet d’obtenir de nombreuses plantes avec un seul rameau, se révèle plus rentable que les autres.
- La greffe anglaise compliquée repose sur le même principe que la simple. Sujet et greffon doivent présenter le même diamètre. On las taille chacun en biseau, mais le tiers inférieur de chaque biseau est fendu verticalement sur 2 cm d longueur, pour permettre d’emboîter les deux parties l’une dans l’autre, la surface de contact s’en trouve accrue. De plus cette technique évite la ligature. Avec la greffe anglaise on ne fait pas d’engluement.
- Enterrer la greffe dans du sable et la placer sous abri chauffé.

Conseil Greffe anglaise compliquée
- Il suffit que le greffon dispose d’un ou deux yeux. Le porte-greffe, en revanche, doit mesurer 15 à 20 cm de longueur pour bien raciner. Il est important que l’œil du greffon soit en face du porte-greffe, dans le biseau.
- Pour ce genre de greffe, il convient de bien incliner le biseau dans le même angle. Sujet et greffon doivent se retrouver dans le prolongement l’un de l’autre et ne pas former de coude.

La reprise
- Elle nécessite une mise au chaud de la plante pendant au moins un mois. Les greffes-boutures de vigne seront complètement enfouies dans un grand bac contenant un mélange de sable et de tourbe maintenu humide et chauffé. Il faut compter 30 à 40 jours pour obtenir un bon enracinement. Les greffes-boutures sont repiquées en caissettes assez profondément, et conservées sous abri chauffé à 15°C environ. Elles ne seront sorties qu’au mois d’avril. A ce moment, l’œil du greffon se développe et produit un jeune sarment qui devra être tuteuré.

Sujet et greffon de diamètres différents

- Les greffes anglaises simples d’arbustes sont maintenues sous abri peu chauffé, 7 à 10°C, jusqu’à la disparition complète des risques de gelées. Chaque fois que les conditions atmosphériques le permettront, une bonne aération sera de mise.

Assemblage solide

- Dans le courant de la saison, les ligatures des greffes seront coupées, de manière à ne pas entraver le grossissement de la plante, sans risque d’étranglement.


Commentaires