Mars au jardin d’agrément


Dans la plupart des régions, toutes les plantes fragiles protégées du froid peuvent être découvertes.

Terminer la plantation des arbres et arbustes à feuilles caduques. C’est le meilleur moment en terrains lourds et humides.

Plants à racines nues

- Pour les rosiers, les plantations peuvent se faire jusqu’au 15 avril. Les sujets en containers peuvent être plantés en toutes saisons.
- Tailler les arbustes fleurissant sur le bois de l’année, en été. Ne plus toucher à ceux qui fleurissent au printemps, attendre la fin de la floraison pour les tailler ou les recéper.
- Tailler aussi la glycine en coupant tous les rameaux porteurs de grappes à 4 ou 5 yeux. Supprimer les brindilles chétives.
- Pour les rosiers, attendre la deuxième quinzaine du mois. Commencer par les débutter.
- Bêcher la terre dans les endroits possibles.
- Aérer les gazons par des perforations du sol. Épandre un engrais azoté. Préparer le terrain pour les nouveaux semis.

semis

Semer en châssis froid ou sous tunnel : agératums, cobées, œillets, etc. qui seront repiqués en place après le 15 mai.

Surveiller les semis faits en caissettes au chaud et faire un premier repiquage en caissettes.

Sous tunnel,
- Placer les géraniums, fuchsias, chrysanthèmes ... hivernés en local hors gel. Arroser. Ils reprendront vie et seront prêts à fleurir pour leur mise en place en mai. Couvrir le tunnel la nuit, s’il risque de geler fort (au-delà de -4°C)
- Bouturer les chrysanthèmes.

Tunnel

Mettre en végétation : bégonias tubéreux, cannas, dahlias.

En fin de mois, planter quelques glaïeuls.
- C’est aussi le moment de planter les espèces dites de terre de bruyère : rhododendrons, camélias, magnolias, bruyères...

C’est vers la fin du mois qu’il est bien de rempoter les plantes d’intérieur qui en ont besoin.

rempotage


Commentaires