Camomille romaine

Chrysanthemum parthenium

Cette petite plante croît dans le bassin méditerranéen, sur les murs et dans les décombres. La matricaire, ainsi que la camomille, qui appartient au genre matricaria, constitue, de par ses propriétés médicinales, un remède contre les affections spécifiquement féminines.

Les capitules de la matricaire Chrysanthemum parthenium, qui sont précisément la partie qu’on utilise en phytothérapie, se différencient de ceux du genre Matricaria en ce qu’ils ne possèdent pas de réceptacle.

Matricaire

Des capitules de la véritable matricaire, on fait une infusion qui a une action sédative, antispasmodique, antihystérique, et sert à régulariser les menstruations difficiles.


Commentaires