Truc et astuces en vrac

un peu oubliés, mais toujours d’actualité.

Cet article regroupe quelques remèdes et mixtures bien utiles parfois.

Taupe

Un anti cochenille
- Les cochenilles sont protégées par un mince bouclier de nature chitineux. Les corps gras rendent cette protection perméable, ce qui cause la mort de l’insecte dans les heures ou les jours qui suivent. C’est pourquoi les produits anti-cochenilles du commerce ne sont rien d’autre que des huiles, mais certaines contiennent aussi des molécules très toxiques sans être plus efficaces pour autant. Si vous achetez une spécialité, exigez donc un produit huileux possédant un label bio.
- Sinon essayez cette célèbre recette :

  • 1/2 l d’eau à peine tiède.
  • 2 petites cuillères de savon noir ou de liquide vaisselle.
  • 1 ou 2 cuillères à soupe d’alcool à 70°, ou d’alcool à brûler.
    - Faites bien fondre le savon dans l’eau, sans faire mousser si possible, ajoutez l’alcool, pulvérisez directement sur les parasites, rincez 2 ou 3 heurs après. Sur les cactées, on peut également appliquer le mélange au pinceau sur les cochenilles.
    - Les proportions du mélange ne sont qu’indicatives. Ne sur-dosez pas, tout en sachant que sur les feuillages épais on peut mettre 2 cuillères à soupe d’alcool pour la même quantité d’eau. Sur les feuillages tendres, 1 cuillère suffit.

Coccinelle

Lavande, feuilles de noyer
- Une macération de cinq grammes de lavande ou de feuilles de noyer prévient des invasions de fourmis, mouches, chenilles et pucerons. Renouveler tous les quinze jours. Efficace également en cas d’invasion avérée.

La olla

Le Purin de Fougères
- Le purin de fougère (Pteridium aquilinum) fait à partir de dix à quinze grammes de feuilles sèches dans 1 litre d’eau de pluie et appliqué deux fois par semaine élimine pucerons, limaces et escargots.

Pavets

Le vinaigre
- Les petits vers
- On trouve souvent des petits vers translucides ou de longs vers rouges dans la terre (ne pas confondre avec des larves) de nos plantes en pots.
- Pour les éliminer : le plus simple, c’est de laisser tremper le pot dans une cuvette d’eau dans laquelle vous aurez mis un verre (150ml) de vinaigre. L’eau doit passer au dessus du niveau de la terre.

Vaches

Le tabac
- Le tabac en macération (l’équivalent d’une cigarette par litre d’eau) tue radicalement toutes sortes de pucerons et autres insectes. Évitez tout contact avec la peau !!!!. Attention à protéger la terre. A ne pas utiliser sur un arbre qui a déjà ses feuilles.

oisillons bleus

La Bière,
- Un mélange d’un tiers de bière blonde et de deux tiers d’eau peut être bien utile.
- Passer avec un coton sur les feuilles, ça enlève les taches blanches.
- Si un arbre a subit un stress par défaut d’arrosage, on peut l’arroser avec ce mélange, laisser sécher, recommencer jusqu’à ce que l’arbre reparte. La vitamine B12 qu’elle contient va donner un coup de fouet nécessaire.
- Ce n’est pas un engrais. Il ne faut jamais donner d’engrais à un arbre mal en point.

Feuilles de chêne

LE BICARBONATE DE SOUDE
- Facile à trouver en droguerie, le bicarbonate de soude est un produit simple et tous usages auquel on ne pense pas toujours.

Fongicide, à refaire régulièrement.

  • 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 cuillerée café de savon de vaisselle (agent mouillant pour faire coller le bicarbonate sur les feuilles)
  • 1 litre d’eau

Flaments roses

Permanganate de potassium
- L’oïdium
- Traitement curatif
- Diluer dans 1 litre d’eau 1,5 g de permanganate de potassium.
Pulvériser au contact de TOUTES les parties visibles de l’arbre.
En prenant soin de ne pas inonder le substrat, ce traitement est totalement indolore pour l’arbre, et seule la couleur pourpre, puis brune peu gêner en cas d’exposition .
- On peut répéter l’opération 15 jours plus tard si l’attaque fongique est forte.
- L’effet est saisissant et très rapide...
De plus, on peut aussi l’utiliser si l’on a des problème de champignons (aux pieds, au mains, etc...).

Disponible dans toutes le bonnes pharmacies.

Pour le traitement préventif, sur les arbres, pulvérisation de bouillie bordelaise préparée avec de la décoction de prêle (au lieu de l’eau) juste après la chute des feuilles, et une seconde fois avant le débourrage.

rouge

Chats et naphtaline
- Décourager les chats qui viennent déranger les semis au jardin :
- Pour éloigner les "matous", poser une boulette (Ou plusieurs) de naphtaline, protégée de la pluie.

papillons

L’ EAU DE SAULE POUR BOUTURER
- Couper de petites branches de saule et les laisser tremper dans un seau. Les laisser plusieurs semaines jusqu’à ce que l’eau prenne un aspect vitreux.

On peut alors y laisser tremper des boutures en respectant les bonnes périodes de bouturage, on peut aussi se servir de cette eau pour imprégner la sphaigne des marcottes.

souris


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique